Geisha pulpeuse à demi-nue trop bandante

Geisha pulpeuse à demi-nue trop bandante

Bandante et moderne, la geisha pulpeuse, à demi-nue, a trahi les traditions de la prostituée de luxe japonaise en désacralisant le mythe, en se montrant nue en public. Mais cette jeune geisha à l’oeillade incendiaire se fiche des principes et des dogmes, brave l’ordre établi et démonte l’hypocrisie et dévoilant ses petits seins et ses jambes sous ses draperies sacrées. Bandante, c’est le seul mot qui nous sort de la braguette.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*