Soubrette chinoise velue empalée sur une queue

Soubrette chinoise velue empalée sur une queue

Quand vous êtes embauchés chez un milliardaire pervers qui vous oblige à porter l’uniforme, attendez-vous à vous faire niquer un jour. Cette petite soubrette chinoise à la chatte poilue l’a appris à ses dépens et elle s’est retrouvée empaléee sur une grosse queue, en train de se faire ramoner par son patron salaud. Un droit de cuissage courant chez certains milliardaires asiatiques qui n’hésitent pas à baiser, abuser de leur petit personnel. Non c’est faux, on raconte des conneries, cette soubrette chinoise a plutôt allumer son patron et inéluctablement, elle s’est retrouvée à se faire piner par son boss et la jeune femme, toute frêle avec sa chatte velue, a pris cher dans sa chatte.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*